Le comte de Vaublanc : « elles blessaient souvent les chevilles ».

Lavoisier et sa femme, par David (détail).

A partir de 1775, la taille des boucles prend une très grande ampleur, couvrant tout le cou-de-pied. Certaines sont gigantesques. Dans ses Mémoires sur la Révolution de France, le comte de Vaublanc (1756-1845) se plaint de leur incommodité :

« Les hommes portaient d’énormes boucles d’argent, si grandes qu’elles rasaient le parquet des deux côtés; elles blessaient souvent les chevilles, et, si le coup était violent , c’était une vraie blessure. Elle se renouvelait souvent par des coups successifs et produisait une plaie douloureuse. Je l’ai éprouvé, et, après avoir souffert courageusement ces effets de notre divinité, la mode, je fus forcé d’y renoncer, et de souffrir, avec un courage plus difficile, les sarcasmes des hommes d’esprit sur mes petites boucles. Mais comme j’ai toujours eu la manie, blâmable sans doute, de ne jamais suivre entièrement la mode, au point d’en être souvent remarqué , j’avoue que je mis quelque vanité dans mes petites boucles. Un présent de ces larges boucles fut envoyé par un de nos princes au prince Henri de Prusse , et le grand Frédéric s’en moqua beaucoup ; il dit que nous mettions à nos souliers les boucles de nos harnais de carrosses. »

Mémoires de Monsieur le comte de Vaublanc, Firmin Didot Frères, 1857, p. 139.

Publicités

2 réflexions sur “Le comte de Vaublanc : « elles blessaient souvent les chevilles ».

  1. […] et esthétiquement pas très heureuse, de 11,6 x 4,6 cm ! Celles d’un genre dont se plaint Vaublanc dans ses Mémoires… J’en connais également une paire, très jolie, des années 1780, de 9,7 x 7,5 cm. Elles […]

  2. […] : les tailles de certaines, portées à la cour, sont gigantesques ». Dans ses Mémoires, le comte de Vaublanc se plaint de leur incommodité : « Les hommes portaient d’énormes boucles d’argent, si grandes qu’elles rasaient […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :